Une petite photo en provenance de chez ShMiL qui est sur le pied de guerre pour la suite du projet. la tresse et le coquillage chez ShMiL

Après les nouvelles des oseRàlécs arrivés, il manque bien sûr, ce qui a été envoyé contre un oseRàléc. Ce qui est arrivé :

Je n'ai pas de nouvelles de :

Je vous rappelle que ce que vous proposez en échange d'un oseRàléc ne doit pas être forcément quelquechose fabriqué par vous.
Le principe de cette expérience est plutôt de chercher à attribuer une valeur d'échange personnelle à un oseRàléc.
Le projet moemoeA ne se veut pas un enième cercle d'échange .
Je l'ai conçu plus comme une reflexion sur la valeur chargée de vision personnelle qu'on pouvait attribuer à un objet fabriqué spécialement dans le but de passer de main en main.
Suis-je plus claire ?
Donc pour celles qui n'ont pas encore fait parvenir leur échange, profitez-en pour vous poser la question : qu'est-ce que cet oseRàléc représente ? Quel importance je puis lui attribuer ?

Et n'oubliez pas bien sûr la règle de ShMiL :
Je propose que vous publiiez sur vos blogs les notes de voyage insolite et que ce post soit un trackback sur ce billet.
Cela permettra à tout le monde de participer au voyage.

Dans un domaine plus terre à terre : je m'aperçois que j'ai absolument besoin de savoir quand les oseRàlécs arrivent, repartent, sont échangés pour le suivi du projet.
Donc laissez-moi une trace, que ce soit par mail, un lien dans un commentaire, un trackback. Oui, je ne regarde pas journellement tous les blogs. Et je n'embête personne non plus avec des dates à respecter. Donc il m'est totalement impossible de suivre qui fait quoi.
Jusqu'à présent, je me suis éfforcée de ne pas être trop envahissante dans vos blogs avec mon projet. Mais je pense le devenir avec rappel dans les commentaires, voir trackback. Je n'ai plus le temps de faire des mails perso à chacun et chacune, voir plusieurs rappels pour certaines ...
Edit du jeudi matin : Je veux quand même aussi parler de tous les mails et commentaires enthousiastes et même dithyrambiques que j'ai reçus et qui m'ont encouragé à faire vivre le projet. Cela fait chaud au coeur de voir cette histoire grandir et se propager.

J'espère ne pas casser le bel enthousiasme du cercle moemoeA ... mais j'ai d'autres projets en cours, donc un peu plus de rigueur devient nécessaire.
Dans tout les cas je compte bien que le projet continue à vivre de sa belle vie et accueille de nouveaux participants.