Nessie au fil de l'eau - moemoeA remix

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

moemoeA remix



Risée

12 10 2007

J'ai navigué pratiquement toute ma vie.
Avec de plus ou moins longues périodes à terre.
Et j'ai épousé un marin.
Autant que j'ai besoin des pierres et des crêtes où l'on suit le long déroulement des sommets, j'ai besoin de l'horizon que la mer étend autour de moi.
Et pour aller sur la mer, il faut des bateaux.
Les voiliers ont l'inaltérable élégance qu'il faut pour labourer la houle et glisser dans le vent.

J'ai embarqué sur pas mal de beaux bateaux mais aussi, parfois sur d'improbables trapanelles !
Je pourrais un jour raconter mes embarquements, les navigations et les régates acharnées, (y compris un chavirage au large des Baléares ) mais pour ça faut du talent, et ya de l'eau à courir, comme qui dirait !...
Tant que j'y suis, voila quelqu'une qui a navigué toute sa vie et sait ce que talent veut dire : Anita Conti.

Pour l'instant on va se contenter de quelques photos :

Un des plus rapide : Fleury michon VIII

8M JI Un des plus mythique : vendredi XIII, malheureusement, je n'ai pu trouver de photos de ce trois-mâts goelette qui fut une petite révolution à l'époque de sa mise à l'eau.

Un des plus snobs : Osborne, un 8M JI.

Maintenant, je rêve du bateau qui m'emportera ma petite famille et moi un peu plus loin que le prochain horizon, vers des îles plus lointaines et plus ensoleillées.
Les petits satellites qui deviennent grand en tiennent beaucoup pour le RM1050 je l'aime bien moi aussi.

Les bateaux sont assez photogéniques en général, voila ce que j'ai trouvé pour vous sur le net :
quelques diaporama de vraiment très beaux bateaux.
Photos prises au cours de ces régates d'été en méditerranée où, il fut un temps je trainais mes docksides.

Voir ces photos, ça m'a flanqué un coup de blues, de me savoir échouée si loin du rivage.
De ne pas être en état d'embarquer mon ciré sur un de ceux en partance vers le prochain port.
ça me manque tellement qu'au grand pavois de La Rochelle où nous sommes allés bader en famille il y a 15 jours ( ?), j'ai pratiquement fait du gringue à un directeur de chantier qui devait convoyer un Bongo à StMalo ...
A quelques mois près, Chéri aurait été de cuisine la semaine suivante ...!!

Voila Samantdi, j'espère que je t'ai fait rêver un peu toi aussi.
Et j'espère avoir l'occasion un jour de savoir ce qu'est le cardigan conceptuel qui m'a beaucoup intrigué dans un commentaire de tes post, je crois !

Ma cabane

19 02 2007

Quelques images pour Samantdi qui parle de sa campagne et des ses envies d'océan. Et à qui je souhaite de ne jamais être empéchée de bloguer...

Porz Rhu
D'abord un peu d'océan énervé dans la dernière lumière de la journée.

Nessie au mouillage
Puis un autre genre de campagne.
C'est notre cabane à nous, qui nous expédie dans la quatrième dimension dès que le besoin s'en fait sentir. Comme le Snark à Jack London, dont le nom fut choisi en référence à un expert en voyage inter-sidéraux.
Notre vaisseau galactique s'appelle Nessie, on se demande bien pourquoi !

Tréach' er Béniguet

11 09 2006

sunset

Savapa, savapa.
ça va même pas fort du tout en ce moment.
Trop d'incertitude, trop de solitude, mes copines et le sud me manquent.
Je ne lache pas le momeoA project, non. Je sais, ça aurait du redémarer la semaine dernière.
Laissez-moi le temps de remettre en route la machine, ou attendre qu'elle ait fini de chauffer, je sais pas.

Comme il faisait encore beau ce week-end; vite, Chéri, nos satellite et ma peau, nous sommes échappés vers Houat ...

du vide ou de l'espace ?

09 05 2006

Quand on est shootée au ramassage d'images via APN, que le week-end précédent on en a pris plus de 100; et qu'on oublie de recharger sa batterie avant de repartir ... et ben, faut pas s'étonner de voir ladite batterie rendre son dernier soupir avant la deuxième photo !...
Donc pas d'images de Nessie en vadrouille dans le golfe du Morbihan.
Et ça me chagrine énormémént.
J'ai passé l'hiver à attrapper des images d'îles grisonnantes sur un fond de nuages dilués dans la brume, posées sur un océan au teint délavé.
Evidemment ce week-end le festival des lumières bretonnes a commencé.
Lundi aux aurores, après une nuit de pluie; s'extraire de son duvet, relever le capot, et ... oh !
A travers un effilochement des nuages, la lumière puissament dorée éclate. Toutes les îles alentour s'illuminent.
Baignés dans cette aura magique, nous empruntant le courant de jusant pour s'échapper.
Et toute la journée, il y aura de ces moments bretons où sur un ciel fuligineux ressortent presque fluos les rochers et les landes frappés de lumière.

Sur l'eau, je pensais à ce que tu me disais Servane sur notre attirance pour la montagne ou la mer.
Tu y voyais le vide, mais le vide plein.
Moi j'y vois l'espace, la sensation puissante d'être au coeur d'un volume énorme, de ressentir véritablement la profondeur infinie du ciel, de l'horizon, des masses énormes des nuages, des montagnes.
Sans compter ce qui pour moi ne remplacera jamais une photo ou un tableau : être immergée dans la couleur, la lumière, leurs subtiles variations.
Le changement imperceptible ou rapide de la géométrie du lieu, être au coeur de là où ça se passe (ça n'est pas du spectacle).
Sentir sur sa peau la gifle du vent glacial ou la brûlure bienfaisante du soleil (là, je sombre un peu dans le romantisme ... ) se sentir exister.

un tour dans les iles

18 04 2006
pointe de quiberon

PARTIR
PAR
UN
BEAU
WEEK-END
PASCAL

tréach er goured

piqueniquer au pied d'un chateau celte

Tréa'ch er goured

Aller mouiller à Tréar'ch er goured

étoile de mer Hoedic port de Hoedic

trouver une étoile de mer sur la chaine d'ancre

hydrographier le minuscule port de Hoédic

de Nord Quiberon à Sud Quiberon

13 02 2006

De l'inconvénient des samedis occupés par la classe et les activités,
on arrive toujours en fin de journée à Quiberon.
Juste un petit tour sur la plage ... pour voir passer :

pétrolier devant soleil

un pétrolier devant le soleil.

Au matin, l'eau du port comme un miroir :

bateau Quiberon bateau Quiberon

Puis un petit tour sur l'eau :

la Teignouse et Sud Quiberon

En passant par la cardinale Nord Quiberon

... puis par la bouée Sud Quiberon

et retour par La Teignouse

 

Un peu d'espace

23 01 2006

Une éclaircie sur le week-end, et hop, on file à Quiberon rejoindre Nessie.

plage

En passant par la plage

à la chasse au coquillage précieux.

trésor

Quel trésor !
Ce sont des limes, il me semble, dits "pelure d'oignons".

Un peu de navigation, histoire de rentrer sous spi au soleil couchant ...
Et dimanche, un peu d'air, beaucoup d'espace pour gonfler enfin son corps de vide, laisser s'enfuir les miasmes qui m'encombrent,
sentir le bateau prendre le vent, giter, tout d'un coup le plat-bord monte d'un mètre, ça y est on domine les risées;
tout va mieux ...
Encore une fois, conditions parfaites, Nessie glisse malgré une carène de fin d'hiver habillée de mousse;
et nous glissons aussi, le nez au vent, le dos chauffé par le soleil, jusqu'à cet îlot : Méaban.
méaban